Qui sommes-nous ?

Le projet:

Top Of The Wave est une marque de prêt à porter tendances situé dans la commune de Miramont d'Astarac dans le Gers.

Nous avons fait le choix d'une fabrication éthique et écoresponsable grâce à une fabrication Européenne

 

Fabrication Européenne

Les engagements :

 

Suppression d'intermédiaires

Emballages écoresponsable

emballages recyclables pour les cartons et biodégradables pour les sacs d’expédition biosourcés (biodégradable).

élimination de l’utilisation du plastique

Du départ de l’atelier de fabrication jusque chez vous nous avons fait le choix de supprimer l'utilisation de plastiques (sacs, protections, emballages). Les produits que nous commercialisons n'étant pas fragiles la suppression de ces "sur emballages" n'a aucun impact sur les produits reçus.

La transparence consommateurs

Nous avons choisis la transparence totale sur l'origine des produits et leur prix de vente. Sur chaque fiche produits se trouve :

- L'origine des matières premières

- Le lieu de fabrication

- La composition du prix de vente

L'histoire :

Top of the wave a été fondé par Maxime Prieur un jeune de 23 ans. il s'est rendu compte qu’il était très compliqué de trouver des vêtements écoresponsable avec une transparence réelle de l'origine de fabrication tout en étant accessible en matière de tarifs. Il a donc relevé le défit de réduire au maximum les coûts superflus (stockages, publicités, personnalisations), les coûts de manutention, les coûts d’expédition et avant tout retravailler nos marges afin de réduire au maximum les prix de vente pour atteindre le coût réel du produit.

Pourquoi Top of the wave ?

Le nom Top of the wave à été choisis pour représenté le principal objectif de la marque qui est de préserver l'environnement.

 

Le logo représente tout simplement un paysage (océan, ciel et soleil) entouré d'une bouée de sauvetage, il est urgent de faire attention à notre planète miser sur l’éco-responsabilité tout en faisant de notre projet un style qui nous ressemble. En suivant les tendances, nous voulons toucher le maximum de personnes sur la souffrance de notre écosystème due aux nombreuses importations.